Connexion
Vous avez crédits

Solidarités

01 solidarite 1

Qui ?

Synthèse de vos propositions (par Biovallée)

Constat

- Les solidarités de proximité se révèlent utiles aussi en temps de crise

- 22% des habitants du diois vivent en dessous du seuil de pauvreté

 

L'urgence : 

- La reprise scolaire, soutien à nos ainés, aux personnes fragiles

- Permettre aux personnes en difficulté sociale et financière d’être autonome, soutenus, en lien, informés, formés …

 

Il semble nécessaire :

- D’imaginer récit partagé autour de l’entraide à l’échelle de notre territoire, du territoire d’innovations,

- Nous appuyer sur les orientations nationales,

- De se doter d’indicateurs de « bien être » pour jauger notre situation et développement,

 

La « solidarité », les « inégalités » :  

- Nous questionnent individuellement sur notre responsabilité et notre liberté.

- Nous devons ré-apprendre à être solidaire.

 

Partir de ce qui se fait :

- Apprendre l’entraide à partir des astuces développées et observées localement,

- Répertorier, capitaliser ces comportements solidaires les meilleures pratiques,

- Rendre plus visible, soutenir et valoriser ces initiatives (ex: en lien avec alimentation, foncier cultivable, gestion des biens communs, gouvernances partagées …).

 

Mettre en liens :

- S’appuyer sur les gouvernantes partagées, l’intelligence collective.

- Faciliter les relations, l’entraide entre les initiatives et projets de solidarité de la vallée, et avec d’autres territoires.

- Faciliter les liens sociaux, les échanges, dons, trocs entre habitants pour rompre l’isolement.

 

Des moments de rencontres

- Des évènements collaboratifs pour « atterrir et penser les actions à mener » (forum ouvert, disco soup, ciné débat …).

- Des formations ouvertes pour observer, se comprendre, se rencontrer, s’apprendre, et mieux comprendre notre territoire.

- Des fêtes de villages (ex: du climat) avec différents formats de rencontres et de liens.

 

Concevoir, créer des lieux de liens 

- Soutenir la création de lieux de liens (lieux « concepts », eco/ tiers lieux, café, épiceries, hébergements, bricolages …) et de solidarité dans nos quartiers, villages, sur nos territoires.

- Impliquer les habitants, les mairies, les entreprises et associations pour les concevoir (ex: habitants designer), les faire vivre (ex: don de temps pour tarifs solidaires, pour financement d’activités), de les gérer.

- Des endroits pour se parler, se croiser, s’entraider, s’informer.

  

Des activités pour réduire les inégalités, soutenir la solidarité :

- Des paniers de légumes locaux/bio à prix réduits,

- Des ateliers de cuisine : rendre accessible « le bien manger » pour tous.e.s,

- Des outils, du matériel, des conseils pour apprendre à bricoler,

- Des achats groupés solidaires,

- Soutenir l’auto stop (solidarité quotidienne),

- Libérer du temps de travail pour le consacrer à d’autres personnes dans le besoin.

- Développer les café offert en attente 

 

Des réseaux : 

- De transmission et d’apprentissage de savoirs pratiques (s’alimenter, bricoler, jardiner, éduquer …) dans une logique d’entraide,

- De soutien à la recherche d’emploi, d’expériences, de sens, d’activités, à la mise en réseau (ex: les jeunes),

- Pour renforcer l’accès aux soins, l’accès à un meilleur système de santé.