Connexion
Vous avez crédits

Création d'une source de financement des projets locaux

Publié le 10/06/20 à 07:37 dans Vos contributions

th 11


Création d'une source de financement des projets locaux

Voici une proposition de travail concernant l'économie sociale et solidaire

1. Création d'une source de financement des projets locaux, avec la création d'une carte territoriale qui, sans avoir les attraits d'une monnaie locale (toujours subventionnée), permettrait : 

- des avantages pour le client, qui a une réduction chez les commerçants lors d'un paiement dématérialisé à définir (par SMS, mails ou autre).

- avantages pour le commerçant, qui défiscalise les frais de transaction bancaire, pour dons aux associations, tout en finançant les projets locaux (il aurait un logo l'expliquant).

Ce projet devrait rester dans le giron associatif. C'est une association qui récupérerait le pourcentage de 0.4 % à 0.8 % payé habituellement à la banque lors des paiements par carte. Une gestion collective, participative permettrait de choisir de façon démocratique les projets locaux à financer sous forme de dons.

Quelques exemples….

Pour s’en prendre aux géants Mastercard, Visa et American Express, les trois principales entreprises mondialisées de paiement, et développer un modèle alternatif plus solidaire « au service des populations et de l’environnement », Lucas Duchaine, un jeune français, s’apprête à lancer son alternative aux cartes de paiement classiques.

Le projet, intitulé Sylha, applique un modèle comparable à celui du moteur de recherche Lilo et fera ses premiers pas à Grenoble à partir du 13 juin prochain. Interview et explications.

Liens https://mrmondialisation.org/un-francais-cree-la-carte-bancaire-citoyenne-et-solidaire-pour-virer-visa-mastercard/

Une boucle sociale et solidaire

Sylha fait office de disrupteur dans le monde du paiement, en voulant ouvertement “intercepter” les frais de transactions que reçoivent habituellement les mastodontes du paiement .

D’après l’entreprise ces frais de transaction récupérés par ces établissements financiers s’élèveraient à 4 milliards en France par an. Une belle occasion donc, en les redirigeant, de reverser des sommes d’argent non négligeables aux associations.

Le but final est donc de créer une boucle vertueuse où le client soutient des associations grâce à ses paiements, associations qui recevront ces frais sans autre contrainte que de devoir s’inscrire au programme. Les fonds leurs seront reversés mensuellement, sans avoir à remplir les habituels dossiers de subvention, et permettront à tout type d’associations de se développer.

Lien : https://www.synalcom.fr/sylha-paiement-social/

…………….

La GoodCard

Seule carte bancaire généreuse rattachée au compte de son choix et cobrandée avec des associations et des marques commerciales.

Lien https://www.heoh.net/fr/page/la-goodcard

…………….

Entre autre, le Crédit Coopératif propose également un système de don "à la carte" avec l'option "Solidaires Ensemble". Vous pouvez choisir de faire un don personnel du montant de votre choix à l'association à chaque utilisation, paiement ou retrait. Votre don donne droit à une réduction d'impôt.

 

Lien: https://www.engagement-solidaire.fr/gestes-solidaires/cartes-bancaires-solidaires/

 


Connectez-vous pour publier un commentaire

Le soin d'autrui, un « Care » Biovallée ?

Dans notre malheur, un des bienfaits du Covid 19, aura été de mettre en valeur les personnes qu...

Il y a 13 jours

Quand les mairies se chargent des achats groupés

Service social (qui pourrait être créé par l'ESCDD) d'achats groupés (voiture, téléphone, c...

Il y a 24 jours

Serre collaborative

Création d'une serre collaborative avec des ateliers qui permettrait de vendre des plants de lé...

Il y a 45 jours

îlots de fraîcheur

Afin de fiare face au réchauffement climatique et à l'inadaptation de nos zones urbaines et sem...

Il y a 49 jours