Connexion
Vous avez crédits

Le soin d'autrui, un « Care » Biovallée ?

Publié le 20/06/20 à 08:15 dans Vos contributions

Dans notre malheur, un des bienfaits du Covid 19, aura été de mettre en valeur les personnes qui consacrent leur vie à la santé et au bien être des autres, ainsi que les personnes qui assurent des services indispensables au bon fonctionnement de notre société en répondant à des besoins vitaux.

En parallèle à ces services on a pu assister sur la vallée à tout un ensemble d’initiatives et de services mis en place par la société civile. Des acteurs reconnus comme le Secours Populaire, Le Secours Catholique, L'Association Saint Vincent de Paul, les Resto du Coeur, la croix rouge... ont mené des opérations courageuses et déterminantes, des collectifs nouveaux sont apparus qui fédéraient les bonnes volontés et les initiatives personnelles sont légion.

 

Autant d'initiatives qui revalorisent la préoccupation et le soin d'autrui. Cette valeur humaine de se préoccuper de son voisin, de faire attention au passant, de se soucier de nos partenaires et connaissances a été manifestée particulièrement depuis notre confinement.

Ce souci de l'autre dans un soutien immédiat alimentaire et d'hébergement s'est complété d'une attention, psychologique, relationnelle ... affectueuse.

On retrouve là le « care » des anglosaxons (proposé autrefois sans succès, par Martine Aubry au parti socialiste) qui a été relayé dernièrement par la presse.

Cela correspond en fait au pilier social du Développement Durable qui doit devenir un critère d'action en Biovallée par une attention nouvelle accordée à chacun de ses habitants .

 

Dans ce cadre il paraît important que l'Association des acteurs de la Biovallée qui agit pour le bien être et le bien vivre de son territoire se préoccupe de la santé de ses habitants et de la juste valorisation des acteurs de cette qualité de vie.

Les initiatives des organismes caritatifs, sociaux ou associatifs , comme celle de fédération de la MJC d'Aouste par les petits déjeuners des acteurs sociaux de la vallée est à poursuivre, appuyer, développer. Ce souci honorerait l’Association Biovallée.

 


Connectez-vous pour publier un commentaire

Création d'une source de financement des projets locaux

Création d'une source de financement des projets locauxVoici une proposition de travail concerna...

Il y a 23 jours

Quand les mairies se chargent des achats groupés

Service social (qui pourrait être créé par l'ESCDD) d'achats groupés (voiture, téléphone, c...

Il y a 24 jours

Serre collaborative

Création d'une serre collaborative avec des ateliers qui permettrait de vendre des plants de lé...

Il y a 45 jours

îlots de fraîcheur

Afin de fiare face au réchauffement climatique et à l'inadaptation de nos zones urbaines et sem...

Il y a 49 jours